La ferme aux légumes d'hiverts s'est installée à Saint-Félix-de-valois il y a maintenant 10 ans.  2020 aura marqué le début d'une nouvelle aventure, en effet, au cours de cette saison, une coopérative de travailleurs, impliquant les employé.e.s de la ferme, a vue le jour et pris la relève de l'entreprise pour devenir la Coop Au bout du rang.
La ferme prend donc la forme d'un projet d'entrepreneuriat social qui nous rends très fiers.

Petit historique de l'entreprise:

Après plusieurs saisons à cueillir des fruits dans l'ouest canadien puis à travailler les étés sur des fermes biologiques québécoises, la graine de l'agroalimentaire s’est mise à germer chez Caroline Laurin qui a arrêtée des études en philosophie pour suivre une formation en production horticole.  C'est sur la terre familiale qu'elle s'est lancée en production en 2010, tout en complétant un programme d'agronomie à l’université Mc Gill.

C’est sans compter les heures que dès le début des activités de la ferme, toute la famille de Caroline a mis l’épaule à la roue. Puis des employés se sont ajoutés. D'une première saison où une vingtaine de paniers étaient distribués chaque semaine, c'est passé à 30, puis 50, puis 80. En 2019 la ferme aux légumes d'hiverts livrait sa production à près de 160 familles , sans compter le marché public de Joliette, la boutique À saveur locale de même que les Délices de la terre qu'elle approvisionne pour un équivalent de 175 paniers hebdomadaires.

De même, l'accroissement de la production à chaque année a demandée plus d'énergie, de bras et d'organisation.  En 2019 la ferme aux légumes d'hiverts comptait sur une équipe de cinq personnes, quatre à temps plein et une à temps partiel. Sans manquer de mentionner les fidèles bénévoles.

Après 10 ans à s'occuper seule de la gestion, de la production et de l'équipe, Caroline était  donc mûre pour un changement de cap, faire de la place à l'énergie, aux idées de la relève et partager avec elle les responsabilités qui obligent une présence en continue sur une ferme.