Présence au Marché public de Joliette

Pour une troisième année consécutive, nous serons présent au Marché public de Joliette, les samedis sur la place Bourget de 9h30 à 14h30, venez nous voir en grand nombre!!!

Inscription 2017 lancée

Les inscriptions pour la saison 2017 sont officiellement lancées. La promotion d'Équiterre débutera dans quelques semaines, aux anciens abonnés donc: réservez les premiers vos paniers et vos options afin de les garantir, certains points de livraisons sont plus limités que d'autres!

Renouvellement et inscription à nos paniers!

Suivez dans les prochains jours l'ouverture de nos inscriptions et du renouvellement en un clic. Les renouvellements hâtif d'anciens abonnés sont récompensez, surveillez vos boîtes courriels pour les code promotionnels à utiliser.

Le printemps approche à grand pas !!!

Une lettre de notre incroyable bénévole

Pourquoi donner son temps à une ferme biologique

Au Québec, on estime que plus de deux millions de personnes donnent annuellement plus de 385 millions d’heures bénévolement. Organismes de charité, activités communautaires, rencontres sportives, militance pour une cause, collectes de sang… et entreprise agricole?
Alors qu’on conçoit très bien qu’une personne s’investisse dans une cause qui lui tient à cœur, on peut se demander pourquoi donner son temps à une ferme biologique. Après tout, l’entreprise a pour objectif de fournir un salaire à ses propriétaires, comme toutes les autres entreprises, non? Pas tout à fait…

Une ferme et ses valeurs

Certes, une ferme est bel et bien une entreprise, mais une entreprise dont les valeurs sont au premier plan. Travailler, même bénévolement, pour une ferme maraîchère à petite échelle, c’est bâtir la sécurité et la souveraineté alimentaire du Québec, et encourager celles et ceux qui nous nourrissent quotidiennement.
C’est aussi donner un coup de pouce à l’environnement. La fertilité des terres des fermes biologiques provient non pas de l’utilisation d’engrais de synthèse vendus souvent pas des entreprises étrangères mais plutôt d’une amélioration continue de la structure et de la richesse du sol. Combiné à d’autres pratiques, comme les bandes riveraines, la couverture des sols par les engrais verts, et l’absence de pesticides, cela contribue à garder en santé nos insectes, nos animaux sauvages, nos cours d’eau, nos sols, bref, nos milieux naturels, qui nous rendent de précieux services.
Enfin, par leur implication locale et la vente de proximité, les fermes biologiques font souvent partie d’une communauté humaine plus large, et participe au développement de nos municipalités et de nos régions. Pensons aux fêtes des semences, aux marchés publics, aux marchés de solidarité, à l’agrotourisme…

Avantages pour le bénévole

Pour le bénévole, donner de son temps, ce n’est pas seulement « donner », c’est toujours « recevoir ». Lorsqu’on travaille bénévolement sur une ferme biologique, on reçoit souvent concrètement : de la nourriture, des plants pour son propre jardin, et même parfois un toit et un lit pour l’été, selon l’entente convenue entre le bénévole et le propriétaire de la ferme.
Dans mon cas, l’entente était plutôt axée sur l’apprentissage. Le travail bénévole est pour moi une excellente façon d’acquérir des connaissances et de l’expérience pratique sur une ferme maraîchère biologique, afin de m’aider dans mes projets futurs (qui incluent, vous l’aurez deviné, le démarrage de ma propre ferme maraîchère). J’ai la chance d’avoir trouvé une ferme où les maraîchers, Caroline et Bruno, sont disponibles, ont des connaissances variées et approfondies sur tout ce qui touche l’agriculture (machinerie agricole, conditions de culture, contrôles des ravageurs, marketing, gestion, etc.) et sont très ouverts à les partager.
Ce qui emmène au dernier avantage, celui de l’ambiance de travail. Une ferme qui accueille des travailleurs bénévoles devient inévitablement un endroit de partage. Partage des connaissances où, du néophyte à l’agronome, tous peuvent discuter des méthodes à employer pour arriver au meilleur résultat, les légumes les plus savoureux pour le client. Partage des pauses et des repas, où discussions, rigolades, et parfois une petite bière (d’une micro-brasserie locale), sont à l’honneur.
Et que dire de la chaleur, des insectes, de la pluie, du vent, des pieds et mains sales, des jambes et bras fatigués, des récoltes de dernière minute pour assurer la fraîcheur : comment ne pas être solidaires de ses collègues devant tous ces défis?

Intéressé par le travail sur les fermes biologiques?

World Wide Opportunities on Organic Farms (WWOOF) est une fédération internationale où les fermes biologiques inscrites offrent des opportunités de travail bénévole, généralement en échange d’un logement et des repas, pour une durée habituelle d’au moins deux semaines. Il s’agit d’une excellente façon d’entrer en contact avec une ferme pour la première fois, et de choisir le genre de fermes qui vous intéresse.
Site canadien : www.wwoof.ca
Site international : www.wwoofinternational.org/

À qui le tour?

Bref, travailler bénévolement sur une ferme biologique, c’est comme être militant, étudiant, entrepreneur, et citoyen en même temps! Et pour ceux qui n’ont pas d’attirance pour le travail manuel et physique, nous vous remercions encore et toujours d’encourager les entreprises locales et d’acheter biologique. Vous êtes ceux qui nous motivez d’abord et avant tout!

Nicolas

Rencontre d'information RDP et Pointe-aux-trembles

Nous tenons une rencontre d'information à l'éco-quartier de la pointe aux prairies
Ce lundi 4 avril 2016 à 17h30, venez nous voir si vous désirez en savoir plus sur notre ferme, nos pratique ou nos paniers.

seance info ecopap

Les paniers bio d'Équiterre, 20 ans d'histoire

Bien dans son assiette

"« Nous étions idéalistes et pragmatiques », lance Laure Waridel. L'idée de faire payer à l'avance pour des légumes pas encore récoltés a été perçue, au départ, comme complètement farfelue. Aujourd'hui, 122 fermes assurent le service de 45 000 personnes au Québec. Francis Reddy revient sur ce succès avec Laure Waridel, cofondatrice d'Équiterre, Isabelle Joncas, du réseau des fermiers de famille et Anne Roussel de la Ferme Cadet Roussel. "

Début des semis et inscription.

Nous faisons cette semaines nos premiers semis 2016, c'est parti !!!
Les abonnés des saisons précédentes ont jusqu'au 31 mars pour se prévaloir du rabais fidélité . Utilisez le code promotionnel que nous vous avons envoyé par courriel. Si vous l'avez perdu, contactez-nous et nous vous le renverrons!

Pages